Rénovation du tunnel Léopold II : un chaos attendu cet été

Le tunnel Léopold II, tunnel le plus long du Royaume, a été ouvert à la circulation en 1986 et accueille en moyenne plus de 65.000 véhicules par jour.  Cependant, depuis de nombreuses années, le tunnel présente des défectuosités, notamment en matière de sécurité, d’étanchéité et de qualité de l’air.

Dès 2009, un rapport fait mention de l’état de vétusté avancé du tunnel mais c’est seulement en 2012, que le gouvernement bruxellois décide de rénover le tunnel. Après 6 années d’atermoiements et un budget de 462 millions d’euros (temps et budget qui auraient pu être mobilisés pour la prolongation du métro de Simonis vers Grand-Bigard), la rénovation va enfin débuter. Celle-ci se déroulera la nuit, les week-ends et durant les congés scolaires. Le tunnel sera fermé à la circulation pendant 39 mois et l’avenue Charles-Quint sera réduite à une bande dans chaque sens de circulation.

Alors que je vous écris ces lignes, les mesures d’accompagnement liées au chantier semblent dérisoires. Les communes impactées ne disposent toujours pas d’un plan de déviation et la remise en sens unique autour de la Basilique, qui a fait couler beaucoup d’encre, fera ostensiblement augmenter la congestion.

Avec l’ensemble des candidats de la Liste du Bourgmestre, nous serons attentifs à l’évolution de ce dossier. Nous continuerons de plaider auprès des autorités régionales afin que notre commune, ses habitants et les commerçants soient les moins impactés.